Le

Juin 1944 : Merci Michelin !

Michelin

Aujourd’hui 6 Juin 2014 nous commémorons les 70 ans du débarquement en Normandie, le « D-day ». Pour l’occasion Autoreflex a décidé de vous révéler quelques détails de cet événement historique.

Au printemps 1944, tandis que se concentre en Angleterre la formidable Armada qui doit prendre pied en Normandie, l’État-Major Allié craint que sa progression ne soit ralentie dans les villes françaises, dont toute signalisation a été détruite ou démontée par les forces occupantes allemandes.

Les forces alliées ont choisi de reproduire la dernière édition du guide Michelin, celle de 1939.

Le petit guide rouge a été adopté pour ses centaines de plans de villes françaises, détaillés mais surtout actualisés. Il sera seulement distribué aux officiers.
La seule différence avec le guide édité en 1939 et celui de 1944 est la mention sur la couverture : «For official use only».

Après la libération de Paris, le 25 Août 1944, Michelin décide de rouvrir ses bureaux du boulevard Pereire dans le 17ème arrondissement.

Le fabricant de pneus entreprend de poursuive sa contribution en imprimant et fournissant aux alliés libérateurs plus de deux millions de cartes du Nord et de l’Est de la France, mais aussi de la Belgique et de l’Allemagne pour faciliter la progression des soldats sur ces territoires encore occupés par les nazis.

70 après, il existe encore quelques guides Michelin édités pour le débarquement de juin 1944.

Laisser un commentaire