Le

Kia Picanto : petit lifting

Kia Picanto Restylage - 2

Après avoir mis à jour la citadine Rio et le petit monospace Venga, Kia s’est penché sur son plus petit modèle, la Picanto.

Le lifting est léger. Rien d’étonnant, la petite Kia supporte bien le poids des ans. Le coup de jeune permet de faire parler d’elle, dans une catégorie où les nouveautés se sont multipliées ces derniers mois (Citroën C1, Hyundai i10, Peugeot 108, Renault Twingo…).

> Ce qui change à l’extérieur

Kia a modifié les boucliers avant et arrière. Au niveau de la proue, on remarque une nouvelle bouche centrale, qui donne un petit côté grimaçant au véhicule. Les antibrouillards sont désormais ronds et prennent place dans de nouveaux logements verticaux. Pour la poupe, la protection en plastique brut disparaît sur la 3 portes. Kia propose de nouvelles jantes alliage 14 pouces. L’intérieur des optiques a été revu pour une apparence plus moderne.

> Ce qui change à l’intérieur

L’habitacle n’a pas encore été montré. Mais le constructeur coréen donne déjà quelques informations sur les nouveautés visibles à bord. On découvrira par exemple de nouveaux éléments décoratifs autour de l’instrumentation et des aérateurs. L’équipement sera mis à jour. Une bonne nouvelle car la Picanto avait du retard sur ses rivales. Kia proposera ainsi un nouveau système multimédia à écran 7 pouces comprenant la navigation, un allumage automatique des feux, un volant chauffant…

> Ce qui change pour la technique

La firme asiatique annonce avoir amélioré le système de freinage avec de plus gros disques de freins sur les autos équipées de jantes de 14 et 15 pouces. A la clé : des distances d’arrêt raccourcies. Le bloc 1.0 MPI a été mis à jour pour satisfaire à la norme antipollution Euro 6. La puissance ne semble pas changer, avec 69 ch.

L’auto sera mise en vente au cours du 1er trimestre 2015.

Kia Picanto Restylage 2015

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire