Le

Kia Sorento 2015 : les premières photos

Kia Sorento 2015

A Paris, les deux grands constructeurs coréens dévoileront chacun de leur côté une grosse nouveauté. Mais elles seront à l’opposé l’une de l’autre ! Hyundai présentera la citadine i20 tandis que Kia lèvera le voile sur le nouveau Sorento, un imposant SUV, dont voici les premières images officielles.

Le Sorento avait été parmi les premiers à profiter de la révolution stylistique de Kia. C’était en 2009, avec la seconde génération. Le nouveau venu préfère jouer la carte de l’évolution. La silhouette est proche du modèle actuel, avec par exemple une troisième vitre latérale pointue. On sent que la marque coréenne a choisi l’option design sobre mais élégant pour plaire à différents endroits de la planète.

On trouve toujours à l’avant la fameuse calandre nez de tigre. Mais elle est plus large et plus verticale. Elle relie les optiques étirées. A l’arrière, on remarque des feux sans grande originalité, qui débordent sur le hayon. La lunette n’est pas trop inclinée pour ne pas gêner les occupants de la troisième rangée. Le Sorento gagne 95 mm en longueur. Il atteint désormais 4,78 mètres. Son empattement bénéficie de 80 mm en plus. La hauteur perd 15 mm (à 1,685 m).

Pour l’instant, Kia a juste dévoilé quelques images de l’extérieur. L’habitacle n’a pas été montré et la partie technique n’a pas été détaillée. Sur le marché français, le Sorento devrait de nouveau n’être proposé qu’en diesel, probablement avec le même bloc que l’actuelle version, à savoir un 2.2 de 197 ch. On devrait en savoir plus à la fin du mois. Kia a prévu une première présentation à la presse en Corée avant le premier bain de foule au Salon de Paris, début octobre.

Kia Sorento 2015 - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire