Le

Kia Sorento 2015 : le teaser

Kia Sorento Teaser

Le Mondial de l’Automobile approche, une pluie de nouveautés est donc attendue pour la rentrée ! Et elle est précédée par une averse de teasers. Après Skoda et la nouvelle Fabia, c’est au tour de Kia de nous donner un avant-goût de sa grande nouveauté prévue pour le Salon parisien : la troisième génération du Sorento.

Destiné en priorité au marché nord-américain, le nouveau Sorento aurait pu faire ses débuts dans un show US (Los Angeles en novembre ou Detroit en janvier). Mais la marque coréenne a décidé qu’il prendrait son premier bain de foule en France, début octobre. L’auto sera auparavant dévoilée à la presse dans son pays d’origine, à la fin du mois d’août.

Dans moins d’un mois donc, Kia va renouveler l’un de ses best-sellers et comme toujours, l’asiatique donne un avant-goût de l’auto avec des dessins. Le design s’annonce sans grande surprise. Le style Kia a été révolutionné il y a plusieurs années par Peter Schreyer, un ancien d’Audi (qui a par exemple imaginé le premier TT) et évolue depuis par petites touches. On retrouvera donc les codes typiques de la firme, comme la calandre nez de tigre ou les optiques étirées le long du capot.

Kia annonce quand même que la silhouette sera plus musclée et plus dynamique. La hauteur de l’engin devrait perdre quelques centimètres tandis que la ceinture de caisse sera relevée. Les épaules devraient être plus marquées… même si au final, l’aspect restera massif. Le Sorento reste un grand 4×4 familial !

Il n’y a pas encore eu de teaser pour l’habitacle et Kia n’a donné aucune indication sur la partie technique. Oui, on sait, vous êtes déçu, vous attendez tellement cette nouvelle auto ! Vite, la fin des vacances… ou pas.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire