Le

Riches… et impatients d’avoir leur LaFerrari !

L’occasion du mois : une Ferrari LaFerrari

Quand on achète une auto neuve, il faut savoir se montrer patient si celle-ci n’est pas issue d’un stock. Mais attendre est quelque chose que l’on n’aime pas vraiment, même quand on est adulte. Les délais de livraison peuvent être longs si le modèle choisi a du succès… voire TRES longs si c’est une supercar.

Certains sont surpris de l’attente imposée lors de l’achat d’un véhicule qui semble pourtant anodin… mais qui est très demandé. Exemple : le Renault Captur peut se faire désirer quatre/cinq mois. Sauf que ce n’est rien comparé aux super-sportives.

Imaginons que ce soir vous gagnez au loto. Demain, vous vous rendrez dans la concession Lamborghini la plus proche pour acheter une Huracan ou une Aventador neuve. Et bien sachez que l’auto pourrait ne pas être livrée avant un ou deux ans !

Et si on peut tous être impatient, on doit l’être encore plus quand on est riche et que l’on veut s’offrir un nouveau jouet. C’est pour quoi certains tentent de gagner des places dans la file d’attente… en sortant de nouveau le chéquier. On vient ainsi d’apprendre que des (futurs) propriétaires de la LaFerrari sont prêts à payer leur voiture le double du prix de base pour l’avoir plus vite !

L’hypercar de la marque au cheval cabré sera produite au total à 499 exemplaires. Ils ont tous été vendus mais la fabrication de l’ensemble des modèles sera étalée sur plusieurs années. Ce qui fait que certains proposent de payer 1,25 million d’euros pour avoir leur joujou en avance, en plus de la facture de 1,2 million relative à la voiture !

Une nouvelle folie pour la LaFerrari ! On se souvient qu’en début d’année, un exemplaire d’occasion avec seulement 200 km au compteur avait été mis en vente 2,38 millions d’euros !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire