Le

Le marché auto en baisse de 5,7 % en 2013

Lendemain de fête difficile pour les constructeurs automobiles. La nouvelle année commence pour eux par la publication des mauvais chiffres de 2013. Il faut être honnête : tous s’attendaient à ce gros coup de mou.

Au final, sur les douze mois de 2013, avec 1 790 473 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 5,7 %, en données brutes. A nombre de jours ouvrables comparable, la baisse est de 5,0 %.

Petite consolation : la part de marché des entreprises françaises est en progrès, passant de 52,56 % en 2012 à 53,41 % en 2013. Le groupe Renault est même dans le vert (+ 0,8 %), grâce à la bonne forme de la marque low-cost Dacia (+ 11,2 %). Le roumain est boosté par le succès de la Sandero. Le losange limite la casse (- 1,7 %) grâce aux succès des Clio 4 et Captur.

Du côté de PSA, on est moins à la fête. Le groupe baisse de 7,7 %, avec un Citroën en mauvaise forme (- 10,6 %). 2014 devrait être l’année du renouveau pour les chevrons avec l’arrivée de la C1 de deuxième génération et de l’étonnante C4 Cactus. Chez Peugeot, on baisse de 5,2 %. La montée en puissance des 308 et 2008 est encourageante pour l’avenir.

Chez les groupes étrangers, rares sont ceux qui ont pu sortir le champagne. Il a (peut-être) été servi chez Toyota, qui dans l’ensemble progresse de 5,5 %. La maison mère affiche + 5,4 % et la filiale premium Lexus + 20,5 %. Fiat aussi montre un bon bilan 2013 (+ 2,4 % pour le groupe). Mais c’est ses ventes qui sauvent le tout. Elles progressent de 9,5 % alors que Lancia et Alfa Romeo baissent de respectivement 22 et 8,3 %.

Chez Volkswagen, fait rare, tout le monde est dans le rouge. La marque mère est à – 8,4 %, Audi à – 4,2 %, Seat à – 8,9 % et Skoda à – 13,9 %. La bonne dynamique de la firme tchèque est donc cassée en 2013, année pourtant marquée par de très nombreux lancements (Octavia 3, Rapid Spaceback…).

De grands noms sont aussi à la peine. On pense ainsi à Opel (- 16,8 %), Ford (- 17,3 %), Nissan (- 9,6 %) ou encore Hyundai (- 10,4 %). Kia sauve l’honneur des coréens avec une petite hausse de 1,5 %. Le premium allemand stagne avec – 1,3 % pour Mercedes et – 2,7 % pour BMW.

Fait marquant de ce cru 2013, dans un marché en baisse de 5,7 %, les ventes de modèles diesel plongent de 13,3 %.  

Source : CCFA.

Evolutions par rapport à l’année 2012.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire