Le

Lexus : un cabriolet en approche

Lexus LF-C2 Teaser

Depuis l’arrêt des modèles IS C et SC, il n’y a plus de cabriolet dans la gamme Lexus. Une lacune qui devrait être rapidement corrigée.

Lexus ne veut plus faire de la figuration sur le marché du premium. Le japonais souhaite piquer un maximum de clients aux constructeurs allemands. Il peut déjà compter sur plusieurs atouts pour faire la différence, notamment son design sportif et sa riche offre en modèles hybrides. Mais il sait que les germaniques gardent un bel avantage : leur gamme pléthorique.

Sur ce point, Lexus tente de combler son retard. Cette année, sa gamme a accueilli deux modèles inédits : le SUV compact RX et le coupé familial RC, déjà proposé en version sportive F de plus de 450 ch. De bonnes avancées mais il y a encore quelques petites lacunes. Par exemple, l’amateur de cabriolet ne peut trouver actuellement son bonheur chez Lexus.

Mais patience pour lui : l’asiatique semble préparer une nouvelle découvrable. Lexus vient en effet d’annoncer qu’il présentera la semaine prochaine le concept-car LF-C2. Les informations sur ce véhicule sont quasi inexistantes mais on voit bien sur l’image teaser qu’il est question d’un cabriolet !

Si le nom du prototype ne l’indique pas, l’auto devrait être proche du coupé RC. Le modèle de série devrait être prêt d’ici fin 2015. Il viendra mettre des bâtons dans les roues des cabriolets Audi A5 et BMW Série 4. Mais grande inconnue : Lexus va t-il rester fidèle au pavillon rigide rétractable comme sur l’IS C ou va t-il proposer une plus simple (et plus esthétique) capote en toile. Réponse dans huit jours, lors de l’ouverture à la presse du Salon de Los Angeles.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire