Le

Bilan du marché automobile – Février 2014

Renault Clio Série Limitée Graphite

Retour à la réalité pour les constructeurs automobiles. Après une période d’embellie, les ventes de voitures particulières neuves repartent dans le rouge. La baisse est limitée (-1,4 %) mais la comparaison se fait avec un mois de février 2013 déjà faible. 141 300 autos ont été écoulées le mois dernier.

Bonne nouvelle, les marques françaises tirent plutôt bien leur épingle du jeu. La part de marché des firmes tricolores gagne même deux points (55,53 % en 2014). Peugeot est le constructeur qui s’en sort le mieux, avec une hausse de 7,2 %. La marque au lion profite de la montée en puissance de la 308 II, qui intègre enfin le top 10 des ventes cumulées de ce début d’année. Citroën est aussi dans le vert, même si on n’est pas loin de la progression nulle (+ 0,6 %).

Renault cale en revanche. Ses ventes baissent de 0,9 %. Petite consolation pour la marque au losange, sa Clio reprend la tête des ventes, d’une courte tête devant la Peugeot 208 (14 411 ventes contre 14 176). Le Captur est aussi en forme, avec déjà plus de 9000 ventes. La marque low-cost Dacia reste performante, avec + 10,1 %.

Ce sont donc les groupes étrangers qui trinquent le plus une nouvelle fois (- 6,3 %). Certains sont quand même à la fête. Ils sont surtout japonais ! Toyota progresse ainsi de 5,6 %, Nissan est à + 7,4 %.

Chez VW, seul Skoda peut sortir le champagne (+ 9,6 %). Toutes les autres marques sont à la peine : – 10,8 % pour la maison mère, – 3,3 % pour Audi, – 2,8 % pour Seat. Ford ne fait pas mieux (- 12,9 %), Opel non plus (- 5,7%).

Mais ce n’est rien comparé au gadin de Hyundai, qui enchaine les contre-performances. C’est bien simple, depuis le début de l’année, les ventes de la firme coréenne ont été divisées par deux. Son cousin Kia  « résiste » un peu mieux (- 13,4 %). Qu’il est loin le temps où le duo surperformait, agaçant au passage Arnaud Montebourg

Du côté du premium, Mercedes (- 2,6 %) a doublé BMW (- 12,7 %) en février (3433 ventes contre 3131). Mais la marque aux anneaux reste loin devant avec 4130 immatriculations.

Pour finir, signalons que les ventes de diesel continuent de chuter. La part du gazole a représenté 65,3 % du marché en février 2014 contre 70,0 % en février 2013.

Source : CCFA, évolutions par rapport à février 2013.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire