Le

Maria Sharapova et sa Porsche Panamera

Porsche Panamera GTS by Maria Sharapova

Les joueurs de tennis semblent avoir la cote chez les marques automobiles. Alors que Peugeot a choisi Novak Djokovic comme nouvelle tête de gondole, Porsche poursuit son partenariat avec Maria Sharapova. Celle-ci vient de présenter à Sotchi sa propre version de la Panamera GTS. 

Trois milliards de personne l’ont vu entrer dans le stade Fisht de Sotchi, la flamme olympique dans la main droite, lors de la cérémonie d’ouverture des XXIIème Jeux d’hiver. Il était logique que Maria Sharapova fasse partie de cette fête car elle a passé son enfance dans cette ville. Elle y a même tapé ses premières balles avant de devenir la grande joueuse que l’on connait.

Consultante de la chaîne américaine NBC pour ces JO, la russe a aussi assuré à Sotchi son rôle d’ambassadrice de la marque Porsche, en dévoilant un exemplaire unique de la berline de la firme allemande, la Panamera, dans sa version GTS.

Ce modèle, simplement baptisé « Panamera GTS by Maria Sharapova », a été imaginé par l’athlète en personne. Parmi ses spécificités, on retrouve : une teinte de carrosserie blanche, des optiques avant à fond noir, des feux arrière teintés, des sorties d’échappement et des roues de 20 pouces peintes en noir.

A bord, on retrouve une sellerie cuir foncée avec des surpiqures couleur crème, une instrumentation blanche, des monogrammes Porsche sur les appui-têtes avant et arrière ou encore le logo GTS sur les accoudoirs. Les seuils de portes sont en carbone, avec le nom de la joueuse gravé dessus.

Cet exemplaire restera unique. Il permet de mettre en avant le programme de personnalisation Porsche Exclusive. Chaque client de la marque peut créer son propre modèle en piochant dans un vaste catalogue d’options pour l’intérieur et l’extérieur.

La Panamera GTS est équipée d’un moteur V8 4.8 litres de 440 ch. La vitesse maxi est de 288 km/h er le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,4 secondes.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire