Le

Marque DS : vague de nominations

Citroën-DS-6WR-01

Cette fois le message est clair : DS est une marque à part entière, bien distincte de Citroën, qui lui a donné la vie il y a maintenant cinq ans.

L’information n’est pas vraiment nouvelle. Elle avait déjà été évoquée par Carlos Tavares, nouveau PDG du groupe PSA, lors de la présentation du plan de relance « Back in the Race ». Il y avait eu ensuite la nomination de directeurs différents pour les deux firmes : la britannique Linda Jackson pour les chevrons et Yves Bonnefont pour DS. Celui-ci a souhaité mettre en place une organisation « resserrée qui a pour mots d’ordre efficacité et optimisation ».

Les ponts sont donc quasiment coupés avec Citroën car aujourd’hui sont mises en place trois nouvelles directions mondiales pour DS. Pour Yves Bonnefont « cette organisation se focalise sur les fonctions qui permettront de renforcer le positionnement de DS et d’accélérer son développement en tant que marque premium ».

Dans le détail, on trouve pour commencer la Direction Produits, Développement et Rentabilité, dirigée par Eric Apode, qui a débuté sa carrière chez PSA en 1988 et a assuré différentes responsabilités de direction au sein du groupe. Il a notamment créé la co-entreprise avec Changan en Chine, s’occupant alors du lancement de DS dans l’Empire du Milieu.

On a ensuite la Direction Marketing et Vente sous la responsabilité d’Arnaud Ribault, actuel directeur général de DS au sein de la co-entreprise Changan-PSA. Enfin, on a la Direction Stratégie et Expérience de Marque, pilotée par Philippe Claverol, qui était actuellement en charge de la stratégie de la ligne DS, après avoir assuré des fonctions de DG dans différents pays (Slovaquie, Japon, Pologne…).

Tout ce petit monde va donc avoir du pain sur la planche pour relancer la marque DS, qui après avoir connu un départ canon avec la DS3, a loupé le coche avec des DS4 et DS5 trop décalées. On nous a promis huit nouvelles DS d’ici sept ans !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire