Le

Mary Barra, femme de l’année 2014

General Motors Mary Barra

Mary Barra, qui vient d’accéder au poste de Président de General Motors, a reçu le prix de la femme de l’année 2014 de la part de l’association WAVE. Un choix logique : c’est la première fois qu’une femme a de telles fonctions dans le monde de l’automobile.

Lorsque Mary Barra est devenue Présidente de General Motors (le communiqué de WAVE indique clairement qu’on ne dit pas présidentE), on a surtout parlé du fait que c’était… une femme. Peut-être un peu réducteur mais c’est tout à fait logique. Elle est la première à prendre les reines d’un grand constructeur mondial. C’est ce qui a poussé le jury composé de journalistes spécialistes du secteur automobile à la choisir. Il a voulu mettre en avant « la force du symbole porté par sa nomination dans une industrie trustée par les hommes ».

Mais Mary n’a pas volé sa place. Elle l’a méritait tout autant que beaucoup d’hommes, voire plus, vu son parcours exemplaire. Elle a fait toute sa carrière chez General Motors ! Elle a donc gravi les échelons un à un avant d’atteindre le poste suprême. Mary Barra est entrée chez GM à l’âge de 18 ans. Fille d’un ouvrier du constructeur, elle a d’abord fait un stage en alternance dans le cadre de sa formation d’ingénieure. Une fois ses diplômes en poche, elle est nommée  directrice de l’usine d’Hamtramck, près de Detroit, puis elle est devenue l’assistante exécutive du PDG de l’époque.

Au moment de la crise économique de 2008, GM lui a confié le poste de vice-présidente en charge de l’ingéniere au niveau global. En 2009, elle a pris la direction des ressources humaines pour restructurer le groupe qui devait repartir sur de nouvelles bases. Une fois la tâche accomplie, elle a pris en charge le développement des produits. Elle finit par être nommée Président le 10 décembre 2013, après avoir donc touché à tout !

Pour info : WAVE est une association européenne dont la mission principale est de faire connaître et promouvoir auprès des femmes les métiers de l’automobile.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire