Le

Mazda 3 Trophée Andros

Mazda 3 Trophée Andros - 1

Le Trophée Andros est de retour. La saison 2014/2015 de ce championnat de courses sur glace commence le samedi 6 décembre à Val Thorens. Mazda sera de nouveau de la partie avec deux voitures officielles. A cette occasion, la marque japonaise commercialise une série limitée de la version « civile » de sa compacte 3.

Seulement 100 exemplaires sont mis en vente. Mazda ne laisse pas le choix aux clients intéressés : toutes les autos sont dotées du bloc diesel 2.2 Skyactiv-D de 150 ch, associé à une boîte de vitesses manuelle 6 rapports (consommation en cycle mixte 4,1 l/100 km et rejets de C02 107 g/km). La livrée est aussi unique.

La 3 Trophée Andros est recouverte d’une peinture blanche métallisée « Snowflake White Pearl Mica ». Plusieurs éléments de la carrosserie sont en noir brillant : calandre, jupe avant, jupes latérales, becquet de toit et jantes alliage 18 pouces. Des badges Trophée Andros sont visibles sur les ailes. Il n’y a pas de changement dans l’habitacle.

Cette série limitée est dérivée de la finition Dynamique. L’équipement est identique et plutôt complet. On trouve ainsi en série l’aide au freinage intelligent en ville, l’alerte de véhicule en approche, les phares bi-xénon, le système audio Bose avec 9 haut-parleurs, la navigation, les rétroviseurs extérieurs électriques et chauffants, les sièges avant chauffants, l’affichage tête-haute…

A version unique, tarif unique : 30.800 €. Un prix plutôt corsé pour une compacte… et pas très avantageux par rapport à la Dynamique. Mazda mettra plus en avant le côté exclusif pour vendre l’auto. Pour rappel, l’auto est garantie 3 ans mais Mazda propose des extensions à des prix avantageux.

Mazda 3 Trophée Andros - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire