Le

Mazda : bientôt un petit crossover CX-3

Mazda CX-3 teaser

La firme d’Hiroshima va se lancer dans la bataille des crossovers compacts avec le CX-3, qui sera dévoilé le mois prochain au Salon de Los Angeles. Ce sera la troisième nouveauté présentée par Mazda en moins de six mois !

Si Mazda ne bat pas un record de ventes l’année prochaine, cela sera inquiétant ! La marque japonaise va en effet multiplier les lancements au cours des prochains mois. Elle va d’abord commercialiser la nouvelle génération de la citadine 2 puis mettra sur le marché la quatrième mouture du célèbre roadster MX-5. Le constructeur nippon va aussi étoffer son offre avec un véhicule inédit : le petit crossover CX-3.

Ce modèle sera présenté en première mondiale en novembre à Los Angeles. Le Salon retenu par Mazda peut étonner car les crossovers urbains ont surtout la cote en Europe. Mais l’asiatique n’avait surement pas envie d’attendre le show de Genève en mars 2015. Pour nous faire patienter jusqu’à la publication des premières images officielles, Mazda a mis en ligne un premier dessin qui nous montre les grandes lignes de l’auto.

Le CX-3 adoptera en toute logique les derniers codes stylistiques en vogue chez Mazda, comme la calandre en V dont la baguette chromée relie les optiques. L’auto devrait avoir une silhouette dynamique. Selon Mazda, on aura une impression de vitesse même à l’arrêt. Le CX-3 devrait mesurer environ 4,25 mètres de longueur, soit une trentaine de centimètres de moins que le grand frère CX-5. La base technique devrait être partagée avec celle de la nouvelle 2. Mazda pourrait aussi faire des économies en reprenant la planche de bord de la citadine, plutôt réussie avec un côté très dépouillé.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire