Le

Voici le Mazda CX-3

Mazda CX-3 - 7

Après avoir renouvelé la quasi totalité de sa gamme, Mazda l’agrandit. Le constructeur japonais vient de présenter au Salon de Los Angeles un nouveau crossover urbain, le CX-3. Commercialisation en France courant 2015.

C’est surement du jamais vu pour un constructeur automobile généraliste. En moins de six mois, Mazda a présenté trois nouveaux modèles ! Après la troisième génération de la citadine 2 et la quatrième du roadster MX-5, voici cette fois une auto inédite, le SUV CX-3.

Pour Mazda, ce véhicule boxe dans la catégorie des crossovers du segment B. Autrement dit, il affrontera le Renault Captur. Mais il est bien plus grand. Avec ses 4,28 mètres, le japonais dépasse le français de 15 cm. Le CX-3 est plus court de 28 cm que le grand frère CX-5.

D’un point de vue esthétique, le CX-3 est sans grande surprise puisqu’il est proche des dernières réalisations de la marque, notamment la nouvelle 2. On retrouve les codes du design « Kodo », avec par exemple une grande calandre en V dont la baguette se prolonge visuellement dans les optiques. Si le design n’est pas original, il reste néanmoins très réussi. L’auto a une allure dynamique qui devrait être le principal argument de vente.

La planche de bord est reprise à la nouvelle 2. Une belle économie mais ce n’est pas très grave. Elle marque les esprits avec son côté très dépouillé. Une partie des commandes est remplacée par l’écran tactile 7 pouces. Les versions les plus chics seront très bien dotées, avec par exemple un affichage tête haute, une surveillance des angles morts ou encore un freinage d’urgence automatique en ville.

En Europe, le CX-3 sera proposé avec deux motorisations : un essence 2.0 Skyactiv-G et le nouveau 1.5 diesel Skyactiv-D. Pour l’instant, Mazda ne donne pas les valeurs de puissance. On aura le choix entre boîte manuelle ou automatique et deux ou quatre roues motrices.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire