Le

McLaren 650S MSO Concept

McLaren 650S MSO

En mars, lors du Salon de Genève, la marque britannique a dévoilé la 650S, qui n’est rien d’autre qu’une MP4-12C restylée. Comme une Mini, l’auto peut-être personnalisée avec différents accessoires intérieurs et extérieurs. Pour donner un aperçu des possibilités, McLaren vient de présenter le concept 650S MSO.

La personnalisation n’est pas réservée aux petites citadines branchées ! Les marques de luxe sont aussi adeptes de la pratique, qui permet de faire gonfler facilement et rapidement des factures déjà conséquentes à la base. Chez Ferrari, pas une auto n’est livrée sans être au préalable passée par le département de personnalisation officiel.

McLaren n’est pas en reste. Le britannique possède lui aussi une branche dédiée, nommée McLaren Special Operations, qui donne donc son nom à ce concept. La 650S MSO a été dévoilée en Chine et s’apprête à faire une tournée dans l’Empire du Milieu pour donner des idées à la clientèle !

Parmi les équipements inédits les plus visibles sur ce modèle unique, on a la peinture  « Agrigan Black », un noir aux reflets violets. Les jantes sont en finition satinée noire. La MSO adopte aussi des éléments aérodynamiques spécifiques : jupes latérales en fibre de carbone et nouvel extracteur d’air à l’arrière, inspiré de celui de la 12C engagée en GT3. A bord, on trouve des sièges exclusifs, fabriqués eux aussi en fibre de carbone. Ils permettent de réduire le poids de l’engin de 15 kg.

Pour l’instant, McLaren ne donne le prix que de l’extracteur et des jupes latérales. Et bien évidemment, la marque ne fait pas de cadeau : le premier coûte près de 9.000 euros, les secondes s’affichent à plus de 6.000 euros ! « Bonne nouvelle », ces éléments sont aussi disponibles sur la MP4-12C.

McLaren 650S MSO - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire