Le

McLaren 650S MSO : le modèle de série

McLaren 650 S MSO Spyder - 3

Il y a quelques semaines, McLaren a dévoilé en Chine le concept 650S MSO, dont le but était de donner à la clientèle quelques idées de personnalisation pour la dernière née de la marque britannique. L’auto ayant reçu un très bon accueil, McLaren a décidé de produire la 650S en série.

Le nombre d’exemplaires sera limité à cinquante. La 650S MSO est dévoilée dans le cadre du Festival of Speed de Goodwood, en variante Spyder. Ce modèle spécial a donc été mis au point par le département personnalisation de McLaren (McLaren Special Operations), qui a travaillé en étroite collaboration avec Frank Stephenson, responsable du design de la marque anglaise. A l’extérieur, on remarque de nombreux éléments en carbone à la finition satinée, comme les entrées d’air latérales.

L’auto est proposée avec trois couleurs de carrosserie qui ont été mises au point par MSO : Papaya Spark, Agrigan Black et Sarigan Quartz. La première est une réinterprétation de la teinte orange souvent utilisée par McLaren pour les photos officielles de ses modèles, la seconde est un noir aux reflets rouge rubis (vu sur le concept), la dernière est inédite. La 650S MSO est équipée de jantes 10 branches spécifiques, qui permettent de gagner 4 kilos. Elles sont fixées avec des écrous en titane.

Dans l’habitacle, les sièges sont recouverts de cuir et d’alcantara. Les inserts décoratifs sont réalisés en carbone finition satinée. Une plaque numérotée rappelle l’exclusivité du modèle. Les 50 autos seront livrées avec un petit croquis signé de la main de Frank Stephenson. Un sac en cuir fera aussi partie de la dotation de série.

Pour l’instant, McLaren a communiqué les tarifs anglais : 252.500 £ pour le Coupé, 272.500 £ pour le Spyder, soit environ 316.000 et 340.000 euros !

McLaren 650 S MSO Spyder - 1 McLaren 650 S MSO Spyder - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire