Le

McLaren : deux nouvelles MSO

McLaren P1 MSO - 4

La semaine prochaine, MSO (McLaren Special Operations) fêtera lors du Concours d’Elegance de Pebble Beach ses trois ans. Cette division de la marque britannique a été créée pour offrir un service de customisation aux clients de la firme, qui peuvent ainsi rendre leur supercar encore plus exclusive. En voici deux nouveaux exemples.

Le premier est une P1 commandée par un client nord-américain. L’auto a été légèrement modifiée pour se distinguer des 170 autres exemplaires déjà fabriqués. Par exemple, les grilles du radiateur en aluminium situées sous le pare chocs en fibre de carbone brillant sont en finition argent. La carrosserie est peinte en Gris Sterling, une couleur qui habille aussi les jantes et met bien en valeur les détails oranges.

A l’arrière, on trouve des boucliers thermiques en or 24 carats autour du compartiment moteur et un pot d’échappement en Inconel, un matériau très résistant à la chaleur utilisé sur les Formule 1. La partie supérieure de l’aileron est peinte en Gris Sterling, la partie inférieure reste en carbone brute. A bord, il y a un volant spécialement conçu par MSO. L’habitacle est en grande partie recouvert de fibre de carbone et d’Alcantara.

L’autre auto dévoilée aujourd’hui par McLaren est une nouvelle 650S MSO. Après celui vu à Goodwood en juin, cet exemplaire a été conçu en collaboration avec la concession de Newport Beach et le directeur du design de McLaren, Frank Stephenson. Pour l’extérieur, ils ont choisi une teinte très voyante, nommée Bleu Céruléen, qui contient des écailles en métal pour gagner en brillance. Cette couleur contraste avec les éléments en fibre de carbone satinée et les détails chromés (pot d’échappement et jantes).

L’habitacle est revêtu de cuir noir avec des surpiqûres bleues. Le logo McLaren est brodé sur les sièges au niveau des appuie-tête. Les bas de caisse en fibre de carbone arborent le logo MSO.

 

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire