Le

Mercedes-AMG GT : montez déjà à bord

Mercedes AMG GT intérieur - 1

C’est une habitude : Mercedes officialise l’arrivée de ses nouveaux modèles en dévoilant d’abord leur habitacle. Et dans le cas de cette GT, c’est une très bonne idée car on n’a qu’une envie maintenant : prendre son volant ! 

La SLS à portes papillon va partir à la retraite dans quelques semaines. Mais la gamme Mercedes ne va pas rester longtemps sans super-sportive. La marque à l’étoile termine la mise au point d’une nouvelle petite supercar. Celle-ci ne prendra cependant pas la relève directe de la SLS. La nouvelle venue sera plus compacte et surtout bien plus abordable. Sa rivale est déjà désignée : la Porsche 911.

Pour son nom, Mercedes n’a pas fait dans l’originalité. Alors, oui, les patronymes chez le constructeur allemand, des associations de lettres, ne sont jamais très recherchés, mais des autos qui se nomment GT, il y en a un paquet !

La GT sera dévoilée à la rentrée 2014, surement au Mondial de l’Automobile. Mais pour nous faire patienter, la marque respecte une tradition : elle publie en avance des images de l’habitacle. Et la planche de bord de la GT est de toute beauté.

Le conducteur prend place face à un petit volant et une instrumentation dotée de compteurs classiques dans des fûts. Le nombre de boutons est réduit grâce à la présence d’un immense écran tactile, placé au-dessus d’une rangée de quatre aérateurs. Comme sur les dernières Mercedes, l’écran adopte un design de tablette, mais il est mieux intégré à l’ensemble. Le tunnel central héberge plusieurs commandes, notamment celle du démarrage de l’auto. Sans surprise, une très grande partie de cet habitacle est recouvert de cuir.

On espère rapidement en découvrir plus !

Mercedes AMG GT intérieur - 2

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire