Le

Mercedes-AMG GT : combien ça coûte ?

Mercedes-AMG GT - 9

Le nouveau porte-drapeau de Mercedes est la super-sportive GT, dévoilée en première mondiale au Salon de Paris 2014. Elle ne prend pas la relève directe de la SLS car elle est moins puissante et moins originale (elle n’a pas de portes papillon). Mais elle est nettement plus abordable !

La SLS a terminé sa (courte) vie avec une édition limitée dotée d’un V8 6.2 litres de 591 ch, facturée en carrosserie coupé 240.000 euros ! A ses débuts, l’auto démarrait à 189.000 euros avec un bloc de 571 ch.

La nouvelle étoile filante semble donnée à côté ! Le prix de base de la GT en France est de « seulement » 124.900 euros. Une sacrée différence, qui s’explique par le positionnement moins exclusif de l’auto. A ce tarif, on n’a « que » 462 ch, issus d’un tout nouveau V8 4.0 biturbo associé à une boîte de vitesses automatique à 7 rapports. De quoi avoir quand même de sacrées sensations puisque le 0 à 100 km/h est expédié en 4 secondes. La version S, gonflée à 510 ch (0 à 100 en 3,8 secondes) est facturée 144.000 euros. A titre de comparaison, une Porsche 911 GT3 de 475 ch coûte 139.523 euros.

La GT de base est dotée en série (entre autres équipements) du différentiel arrière autobloquant électronique, de l’aileron à déploiement électrique, du contrôle de la pression des pneus, du système multimédia avec pavé tactile, de l’accès et démarrage sans clé, du détecteur de pluie, de la détection de somnolence ou encore du pack protection antivol. On est agréablement surpris de voir que Mercedes évite les petites mesquineries. A ce prix, cela semble normal mais avec la marque à l’étoile, on ne sait jamais !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire