Le

GT : l’anti Porsche 911 de Mercedes-AMG

Mercedes-AMG GT - 19

C’est plutôt inhabituel : dans une catégorie où la surenchère est la norme, pour faire suite à la SLS, Mercedes propose une auto plus petite et moins puissante. En réalité, si la GT devient le nouveau porte-drapeau de la marque allemande, elle ne prend pas la relève directe de la SLS. La nouvelle venue a un positionnement bien moins exclusif. La rivale est toute désignée : la Porsche 911.

D’un point de vue esthétique, pour résumer grossièrement, la GT ressemble au fruit de l’accouplement entre une SLS et une 911 ! De la première, on retrouve le long capot plat, qui semble interminable, et la large calandre verticale intégrant une immense étoile. De la seconde, on a la poupe compacte avec une malle dessinée dans le prolongement d’une lunette fortement inclinée et de grands feux horizontaux. Mais que l’on se rassure, et vous pouvez le constater avec les images, le résultat est harmonieux… et très attirant.

La GT se savoure à deux (quand une 911 peut embarquer quatre personnes). Le petit habitacle est de toute beauté, avec son imposant tunnel central qui héberge de nombreuses commandes. Au-dessus, on remarque quatre aérateurs et un grand écran à cristaux liquides, avec l’apparence d’une tablette. La GT adopte un volant à la jante épaisse et conserve des compteurs classiques, refusant de faire dans le 100 % numérique.

Positionnée face à la 911, la GT devrait comme sa rivale multiplier les versions. Elle débute sa carrière avec deux variantes, une « normale » et une S, toutes deux équipées d’un nouveau V8 biturbo de 4.0 litres. Sur la première, ce bloc développe 462 ch et un couple de 600 Nm disponible de 1.600 à 5.000 tr/min. Sur la S, il annonce 510 ch et un couple de 650 Nm disponible de 1.750 à 4.750 tr/min. La « GT » atteint 306 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 4 secondes. La GT S a une vitesse maxi de 310 km/h et gagne deux dixièmes pour le 0 à 100.

La boîte de vitesses est une double embrayage 7 rapports. Elle est placée à l’arrière, afin de mieux répartir les masses (47 % à l’avant, 53 % à l’arrière). La GT est (pour l’instant) uniquement disponible en propulsion. C’est devenu la mode, la boîte propose différents modes de fonctionnement : Normal, Sport, Sport +, Individual (le conducteur fait ses propres réglages) ou Race (pour le circuit). Côté freinage, on trouve d’office quatre disques de 360 mm. La S reçoit à l’avant des disques de 390 mm. En option, Mercedes propose des disques en céramique composite.

La GT fera ses grands débuts en public au Mondial de l’Automobile. Elle sera commercialisée au printemps 2015. Le prix de base devrait tourner autour des 130.000 €, soit 70.000 € de moins que la SLS !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire