Le

Mercedes-AMG GT3 : nouvelle étoile filante

Mercedes-AMG GT3 - 3

Le nouveau porte-drapeau de Mercedes sera dévoilé à Genève dans sa configuration « compétition ». Les premiers exemplaires seront livrés en fin d’année.

La GT3 est réservée à la piste. Mais contrairement aux Aston Martin Vulcan et McLaren P1 GTR, elle n’est pas destinée à de riches clients qui souhaitent s’amuser sur les circuits ! Il s’agit d’une vraie voiture de course, que Mercedes proposera à des écuries. Cette nouvelle étoile filante répond ainsi aux règles de la FIA pour la catégorie GT3.

La GT3 vient ainsi remplacer la SLS AMG GT3. La nouvelle reprend la motorisation de l’ancienne, à savoir un bloc V8 6.3 litres, évidemment promis fiable, avec des intervalles d’entretien allongés. La boîte de vitesses est une séquentielle à 6 rapports. La structure de l’auto est réalisée en aluminium. Pour contenir la masse, de nombreux éléments de carrosserie, comme le capot, les portes ou encore le diffuseur, sont en fibre de carbone.

Esthétiquement, la GT3 impressionne avec son immense aileron fixé à la malle. A l’avant, on remarque une calandre redessinée par rapport au modèle de série : la bouche, plus grande, intègre des baguettes chromées verticales. La carrosserie grise accueille quelques décors jaunes. Si l’extérieur reste proche de celui de la version de série, l’habitacle est très différent avec une ambiance dépouillée, typique des engins de course. Le pilote a face à lui un volant similaire à celui d’une F1.

Mercedes annonce que les premiers exemplaires seront livrés en fin d’année, après une période intensive de mise au point. La nouvelle GT3 ne participera donc à ses premières compétitions qu’en 2016.

Mercedes-AMG GT3 - 4 Mercedes-AMG GT3 - 2 Mercedes-AMG GT3 - 1

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire