Le

Mercedes Concept Coupé SUV – Salon Pékin 2014

Mercedes Concept Coupé SUV - 1

Depuis dix ans, Mercedes croise des berlines et des breaks avec des coupés. En revanche, contrairement à BMW, la marque à l’étoile n’a pas encore osé l’accouplement d’un SUV avec un coupé. Jusqu’à la présentation de ce concept-car, qui annonce un modèle de série attendu pour 2015.

Certains trouvent que Mercedes s’est beaucoup inspiré du BMW X6 pour dessiner cette étude de style. Normal, le « Concept Coupé SUV » préfigure un modèle qui sera un rival direct du 4×4 bavarois. On retrouve donc logiquement une silhouette similaire, avec un pavillon plongeant, une lunette très inclinée et une poupe haut perchée.

Mercedes prend tout de même ses distances sur le plan du design, avec des formes plus galbées que celles du X6. Se plaçant dans la droite lignée des dernières productions de la marque, le Coupé SUV adopte des lignes arrondies. La face avant évoque celle du GLA, avec une large calandre verticale qui intègre un immense logo. L’arrière est inspiré de celui de la Classe S Coupé, avec des feux étirés. Petite différence ici : ils sont reliés par un bandeau lumineux.

Le concept-car est doté de vitres latérales sans cadre. On espère que le modèle de série gardera ce petit détail. En revanche, les roues de 22 pouces ne devraient pas être conservées ! L’auto mesure 4,93 mètres de longueur et 1,74 mètre de hauteur.

La base technique devrait être celle du ML. Pour faire des économies, Mercedes devrait aussi reprendre la planche de bord de son grand SUV, qui sera restylé à la fin de l’année. Le Concept Coupé SUV est doté d’un moteur essence V6 3.0 qui développe 333 ch à 5.500 tr/min. Le couple maxi est de 480 Nm, disponible dès 1.400 tr/min. Le bloc est associé à une boîte de vitesses automatique à 9 rapports et à un Stop and Start.

On attend maintenant le modèle de production. Il pourrait être dévoilé cet automne. On se souvient que Mercedes avait dévoilé le GLA de série trois mois après le concept annonciateur.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire