Le

Mercedes rejoue la célèbre danse de Dirty Dancing

Mercedes Dirty Driving

C’est l’une des scènes les plus connues du cinéma qui vient d’être rejouée par Mercedes, avec un coupé sportif et un poids-lourd ! Une union au résultat surprenant.

Les constructeurs automobiles aiment parodier des films ou des séries pour faire la publicité de leurs nouveautés. Il y a quelques semaines, Renault a réinterprété le générique de K2000 avec le nouveau Trafic. Aujourd’hui, Mercedes détourne un passage culte d’un célèbre film : Dirty Dancing.

Evidemment, vous avez tout de suite compris de quel passage du long métrage il s’agit : la danse sur le titre « (I’ve Had) The Time of My Life » entre Patrick Swayze et Jennifer Grey. Ici, la scène est rejouée avec un poids-lourd et une nouvelle Mercedes Classe S Coupé en version AMG. Cette dernière débarque dans un hangar désaffecté où se cache le camion. Un jeu de séduction se met en place entre les deux engins, qui échangent eux aussi quelques pas de danse.

Mais cela ne s’arrête pas là puisque la S Coupé et le poids-lourd vont finir par s’unir… et avoir un bébé ! Il s’agit du nouvel utilitaire de la marque à l’étoile, le Vito. De cette manière, Mercedes symbolise le fait que le Vito allie le meilleur des deux univers de la marque, l’auto et le camion. Et le Vito est un petit dégourdi, puisque dès ses premiers tours de roues il est à l’aise sur la terre, se permettant même quelques glissades. Un spot viral qui rencontre le succès car il va bientôt dépasser le cap des deux millions de vues sur Youtube.

Voici le spot de deux minutes, réalisé par l’agence allemande Lukas Lindemann Rosinski, et intitulé « Dirty Driving » :

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire