Le

Mini va faire le ménage dans sa gamme

Mini Roadster et Coupé

Les dernières années, Mini était parti dans tous les sens, multipliant les carrosseries à l’infini. Mais ce qui devait arriver arriva : plusieurs autos sont des flops et vont rapidement passer à la trappe.

Le constructeur britannique est le champion des déclinaisons. En se basant sur le modèle classique, la « Hatch », il a réussi à proposer une grande famille de véhicules qui comporte un cabriolet, un coupé, un roadster, un break et un utilitaire. Le SUV Countryman était de son côté aussi proposé en coupé Paceman.

Mais Mini a eu les yeux plus gros que le ventre en multipliant les autos autour d’un même gabarit, d’environ 3,80 mètres. Certains véhicules étaient très proches, comme le cabriolet et le roadster. Impossible d’éviter la « cannibalisation ». D’autres avaient un positionnement trop bancal, comme le Paceman, un coupé SUV peu polyvalent au tarif très élitiste. Résultat : plusieurs flops.

Mini va donc faire le grand ménage très rapidement. L’année prochaine, la firme anglaise va stopper la production des confidentiels coupé et roadster. Le Paceman, lancé il y a deux ans, est aussi sur la sellette. La marque veut réduire sa gamme à cinq modèles : les Hatch 3 et 5 portes, un cabriolet, le Countryman et le Clubman. Le projet de mini-Mini semble donc abandonné.

Pour trouver de nouveaux clients, Mini va faire évoluer en profondeur le Clubman. Il va devenir un vrai petit break polyvalent, avec quatre portes classiques pour l’accès aux places assises plus deux ouvrants battants pour le chargement du coffre. Il dépassera les 4,20 mètres. Il pourrait être présenté début 2015 au Salon de Genève.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire