Le

Nissan 2020 Vision Gran Turismo

Nissan 2020 Vision Gran Turismo Concept - 1

La semaine dernière, Nissan a dévoilé de manière virtuelle le concept 2020 Vision Gran Turismo. Une présentation « informatique » logique car l’auto est destinée au célèbre jeu vidéo de Sony. Mais l’engin est devenu réalité à l’occasion du Festival of Speed de Goodwood.

De nombreux constructeurs ont été sollicités par le créateur de Gran Turismo. Celui-ci leur a demandé d’imaginer une auto spéciale pour fêter les 15 ans du jeu. Beaucoup ont répondu présent mais ils n’ont pas tous fabriqué un exemplaire réel de leur réalisation virtuelle.

La 2020 Vision Gran Turismo a été imaginée par une équipe de jeunes designers issus du centre de style de Nissan Europe, basé à Londres. La marque indique que le projet présentait un tel potentiel qu’il a bénéficié de la contribution d’une équipe d’ingénieurs japonais.

Comme son nom l’indique, ce concept imagine à quoi pourrait ressembler une supercar de Nissan à la fin de la décennie. Curieux que le patronyme retenu n’inclut pas « GT-R » tant cette étude multiplie les références à la sportive de la firme : optiques verticales remontant le long du capot, pare-brise enroulé, quatre feux ronds…

Les informations techniques sont encore rares. Nissan parle juste d’un châssis quatre roues motrices avec suspension active. L’auto « adapte la technologie d’une voiture de course (notamment pour la gestion de la circulation de l’air) à une supercar de route ».

Si vous avez envie de prendre le volant de la 2020 Vision Gran Turismo, sachez que ce sera bientôt possible… mais dans le jeu vidéo ! L’engin sera disponible en téléchargement à partir de juillet. Les joueurs auront le choix entre dix teintes de carrosserie virtuelle.

Nissan 2020 Vision Gran Turismo Concept - 2 Nissan 2020 Vision Gran Turismo Concept - 3

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire