Le

Nissan 370Z Nismo : déjà un restylage

Nissan 370Z Nismo 2015 - 6

Nissan était-il insatisfait du 370Z Nismo ? La marque japonaise restyle déjà ce modèle, lancé l’année dernière ! Les évolutions sont cependant plus esthétiques que techniques.

Il ne se passe en effet pas grand chose sous le capot. On retrouve un V6 essence 3.7 litres, qui développe une puissance de 344 ch (contre 328 ch pour un Z normal). Le moteur est associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,2 secondes. D’un point de vue technique, les ingénieurs ont juste revu la suspension. Le tarage des ressorts et amortisseurs arrière a été modifié pour faire progresser le confort.

Nissan a aussi pensé aux oreilles des occupants en améliorant l’insonorisation avec de nouvelles protections à l’intérieur des passages de roues. Le conducteur et le passager sont assis dans de nouveaux sièges baquets signés Recaro, spécialement mis au point pour le 370Z Nismo. Nissan promet une position de conduite parfaite. Ces sièges sont recouverts de cuir noir et d’Alcantara rouge.

Les plus gros changements sont donc visibles à l’extérieur. Le Z Nismo se fait plus bestial avec un nouveau bouclier avant, qui intègre une plus grande prise d’air et des ouvertures en amont des roues. Ce pare-chocs héberge aussi des barres de diodes. Comme sur toutes les Nismo, des touches de rouge sont visibles tout autour de la carrosserie. L’auto reçoit de nouvelles jantes de 19 pouces. A l’arrière, l’aileron se fait plus discret. Nissan annonce l’avoir raccourci pour mieux répartir les forces aérodynamiques entre l’avant et l’arrière du véhicule et assurer ainsi un meilleur équilibre. Le Z Nismo n’est donc pas plus rapide mais il devrait être plus facile à piloter.

Il sera commercialisé en septembre.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire