Le

Nissan e-NV200 : en mode VIP

Nissan e-NV200 VIP Concept - 2

Lors du Salon des utilitaires et poids-lourds de Hanovre (Allemagne), Nissan a dévoilé une version luxueuse de son fourgon électrique e-NV200, nommée VIP Concept.

Avec l’e-NV200, Nissan essaie de séduire les professionnels de différents horizons. En plus de la version classique, la marque a déjà imaginé une variante Taxi. Aujourd’hui, elle lève le voile sur une déclinaison haut de gamme, qui serait idéale « en tant que navette d’un hôtel 5 étoiles ou comme un moyen de transport VIP ». Le fait que le véhicule ne rejette rien est un vrai atout puisqu’il ne peut être banni d’aucun centre-ville et est capable de rentrer à l’intérieur de bâtiments en toute discrétion.

Ce e-NV200 VIP peut embarquer quatre personnes. On trouve à l’arrière deux sièges « Club Class », avec lampe de lecture, accoudoirs et repose-pieds extensible. Ils sont placés loin derrière les portes latérales coulissantes, afin d’avoir un accès aisé et de dégager encore plus d’espace aux jambes. Il reste quand même un bon coffre pour les bagages.

Les passagers arrière ont en face d’eux un grand écran de 21,5 pouces pour regarder des films ou des photos issues d’un smartphone ou d’une tablette que l’on aura relié par Bluetooth. Pour se désaltérer, on peut piocher dans le compartiment contenant des boissons réfrigérées.

Les sièges sont recouverts d’un cuir clair avec des touches bleues. La partie basse de l’habitacle est essentiellement noire tandis que le haut est blanc, pour renforcer l’impression d’espace. Les commandes ont une finition laquée.

Pas de changement côté mécanique. L’e-NV200 est 100 % électrique, avec un moteur de 109 ch. L’autonomie est de 170 km, suffisant pour un aller/retour shopping ou un trajet vers l’aéroport. Pour l’instant, c’est un concept mais si la demande se fait sentir, Nissan pourrait commercialiser cette déclinaison.

 Nissan e-NV200 VIP Concept - 1 Nissan e-NV200 VIP Concept - 3

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire