Le

Nissan GT-R Nismo : du réel au virtuel

Nissan GT-R Nismo

La nouvelle version Nismo de la supercar GT-R sera dotée en série d’un système de télémétrie inspiré des voitures de course. On pourra revivre ses tours de circuits sur sa PlayStation !

Comment ça marche ? Le système enregistre les données du conducteur et les associe à des données relatives à la voiture (vitesse, régime moteur, GPS). Il sera ainsi capable de reproduire par la suite de façon virtuelle les tours de circuits réels via le jeu Gran Turismo 6 sur la console Sony PlayStation.

Le conducteur pourra ainsi revoir sous tous les angles les tours accomplis sur la piste. En analysant ses performances, le pilote aura donc la possibilité de se perfectionner en trouvant les erreurs à corriger et les points à améliorer. Il pourra par exemple affiner ses trajectoires ou ses points de freinage. Nissan indique d’ailleurs que la technologie est fortement inspirée de celle utilisée pour la formation de ses pilotes professionnels, dont certains ont été recrutés suite à la GT Academy, un concours qui débute par une compétition sur un jeu vidéo !

Le système, nommé NissanConnect Nismo Plus, envoie aussi les données enregistrées vers une application pour smartphone. On peut ainsi voir en direct ses performances, avec temps au tour ou superposition des lignes de trajectoire via Google Maps. Le NissanConnect Nismo Plus sera disponible sur Gran Turismo 6 cet été. Il intégrera 178 circuits à travers le monde, dont la majorité des circuits de Formule 1 d’Europe. L’application sera lancée cet automne.

Pour Nissan, la télémétrie d’une écurie de course est ainsi rendue accessible… mais avec une voiture de 600 chevaux produite en petite quantité ! On attend donc de voir ce système sur une Nismo plus abordable, comme la 370 Z.

Nissan Connect Nismo Plus

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire