Le

Nissan : des détails sur la personnalisation du Juke

Nissan Juke restylé - 9

Rares sont les marques qui lancent de nos jours une citadine ou un crossover urbain sans avoir prévu le programme de personnalisation qui va avec. C’est devenu un nouvel argument commercial pour attirer les clients dans les concessions. Pensez donc, on vous propose de créer votre propre auto, différente de celle du voisin. Et ça marche ! Les marques qui ont raté le coche tentent de rattraper le train en marche, comme Nissan.

Le constructeur japonais est spécialiste du crossover. Il a eu du nez en inventant cette nouvelle espèce automobile et en déclinant le concept en différentes tailles. Il a ainsi été le premier à lancer un engin du genre chez les citadines. Mais il avait oublié un détail : l’importance de la personnalisation.

Ce n’est pourtant pas une tendance nouvelle. Mini la pratique depuis dix ans. Renault a de son côté bien compris que cela pouvait booster les ventes d’un modèle. Pour son Captur, il a mis le paquet en matière de personnalisation, en proposant aux clients de choisir la teinte du toit, des baguettes de protection, des jantes… Et cela participe grandement au succès de l’auto, dont les cadences de production viennent une nouvelle fois d’être augmentées.

Nissan tente donc de réagir. A l’occasion du restylage de son Juke, il va lui aussi offrir aux clients la possibilité de rendre unique leur véhicule. Il vient de nous donner les détails du programme qu’il a mis au point. Il n’est pas hyper complet mais c’est un début. Déjà, l’asiatique a étendu la palette de couleurs, avec trois nouvelles teintes : Jaune Yuzu, Bleu Indigo et Rouge Toscane. Ensuite, quatre packs sont proposés pour l’extérieur, avec quatre coloris : rouge, blanc, noir ou jaune. Ils comprennent les coques de rétroviseurs, le cerclage des optiques avant, les inserts dans les boucliers et les jantes.

A bord aussi, de nombreux éléments peuvent changer de couleur. On retrouve les quatre mêmes teintes, au niveau de la console centrale, des inserts de portes, des cerclages d’aérateurs, du pommeau de levier de vitesses, des sièges, des garnitures de portes et des surpiqures sur la casquette d’instrumentation.

A cela, Nissan rajoute une gamme d’accessoires, facturés en supplément. On trouve dans la liste différents modèles de jantes alliage, poignées de portes et de hayon, becquets de toit… A l’intérieur, Nissan propose une coque de rétroviseur, des tapis de sol et une sélection d’accoudoirs.

Le Juke rattrape ainsi son retard… mais ne prend pas d’avance. On aurait peut-être aimé des accessoires plus originaux, au moins pour l’extérieur, en corrélation avec le design décalé de l’auto.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire