Le

Les 10 ans de la Nissan Micra Lolita Lempicka

Nissan Micra Lolita Lempicka

En 2004, Nissan s’est associé à la créatrice de mode française Lolita Lempicka pour mettre au point une version spéciale de la citadine Micra, féminine et exclusive. Le succès a été au rendez-vous, ce qui a poussé les deux parties à renouveler leur collaboration à chaque nouvelle version de la Micra. Voici la dernière en date.

La Micra avait été restylée à l’automne dernier. Il fallait donc mettre au point une nouvelle déclinaison Lolita Lempicka ! C’est aujourd’hui chose faite. Deux versions sont proposées : Cassis, avec extérieur Cassis et intérieur en cuir beige ou Pearl, avec extérieur Blanc Perle et intérieur en cuir noir. Sur cette dernière, on peut s’offrir en option un toit recouvert de vinyle noir mat, associé à des contours de portes, des rétroviseurs et un becquet couleur noir laqué. La signature Lolita Lempicka, une feuille de lierre, est apposée sur les ailes avant.

A l’intérieur, on la retrouve au niveau du tableau de bord, des seuils de portes chromés et des tapis de sol. La sellerie en cuir capitonné est exclusive à ce modèle. Les cerclages du levier de vitesses et des aérateurs latéraux sont en noir métallisé.

L’équipement est complet. Il comprend : le toit en verre, le système d’ouverture et de démarrage sans clé, les jantes alu 16 pouces, la climatisation automatique, les phares et essuie-glaces automatiques, le régulateur-limiteur de vitesse, le lecteur CD 6 HP, le radar de recul, l’aide au créneau ou encore le GPS avec écran tactile 5,8 pouces.

Deux moteurs sont proposés : 1.2 80 ch et 1.2 turbo DIG-S 98 ch. Ce dernier est disponible avec une boîte automatique CVT. Le prix de base est de 17 400 €. Le toit en vinyle est facturé 490 €.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire