Le

Le Nissan Note sur vente-privée

Nissan Note

Acheter une voiture en passant par vente-privée, c’est possible. Après Mercedes et BMW, Nissan s’y met pour sa citadine Note.

Alors, dans la liste des emplettes à faire sur vente-privée, de nouveaux caleçons, une perceuse, une cocotte-minute et… une voiture. Une vraie, pas un jouet pour le petit dernier. A partir du 11 février, on pourra acheter via le site de vente en ligne une Nissan Note ! Enfin presque.

Comme pour l’utilitaire Mercedes Citan l’année dernière, il sera possible de commander un coupon Rosedeal qui donnera droit à une remise exceptionnelle dans les concessions de la marque japonaise. Les montants n’ont pas encore été dévoilés, ils le seront lors de l’ouverture de la vente à 7 heures du matin.

La firme asiatique indique déjà que le nombre d’exemplaires sera limité. L’offre concernera une version haut de gamme Teckna, richement dotée. Parmi les équipements de série, il y aura la navigation avec écran tactile, la vision à 360° grâce à quatre caméras, la surveillance des angles morts, l’alerte de franchissement de ligne blanche, la climatisation, l’allumage automatique des phares et des essuie-glaces, l’accès et démarrage sans clé ou encore les jantes alliage 16 pouces. Deux options possibles : le toit en verre et la peinture métallisée.

Les clients auront le choix entre boîte manuelle ou automatique CVT et cinq couleurs de carrosserie. Mais attention : l’offre ne concerne que le modèle DiG-S, équipé d’un bloc essence de 98 ch (consommation de 4,3 l/100 km en manuelle, 5,1 l en automatique).

Selon les mots de Nissan, c’est une manière « d’innover » et de toucher une nouvelle clientèle, vente-privée ayant 3,5 millions de visiteurs uniques quotidiens ! Mais on peut aussi se dire que cela peut être un bon moyen pour destocker des exemplaires fonctionnant au sans-plomb.

En revanche, la livraison ne se fera pas dans un carton géant !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire