Le

Nissan Qashqai : encore un record

Nissan Qashqai 2014 production

Nouveau record pour le crossover compact de la firme japonaise. Moins de huit ans après son lancement, le Qashqai vient de franchir la barre des deux millions d’unités produites dans l’usine anglaise de Sunderland.

Il a popularisé le terme crossover en étant le premier du genre dans la catégorie des véhicules compacts. L’idée à l’époque : proposer un véhicule nettement plus tendance que l’Almera, cantonnée aux seconds rôles. Succès immédiat… et continu. Le Qashqai n’a pas été un effet de mode. La première génération s’est maintenue dans le top 10 européen jusqu’à l’arrivée de la seconde mouture début 2014.

Le Qashqai est l’auto la plus vendue de l’histoire de Nissan en Europe et, chose quasiment unique pour ce constructeur, est une référence du marché que la clientèle achète presque les yeux fermées. Aujourd’hui, le deux millionième exemplaire vient d’être assemblé dans l’usine britannique de Sunderland, qui s’occupe depuis le début de la production de ce modèle pour la quasi totalité de la planète. 85 % des Qashqai nés à Sunderland ont été exportés dans 132 pays. L’exemplaire anniversaire est de couleur rouge et est destiné à un client anglais.

Avec ce véhicule, Nissan bat un record. C’est en effet l’auto fabriquée au Royaume-Uni qui a atteint le plus rapidement la barre des deux millions d’autos produites. Mais le Qashqai n’est pas l’engin qui a été le plus assemblé par l’usine. Le record est encore détennu par la Micra : 2.368.704 exemplaires de la citadine ont été fabriqués Outre-Manche entre 1992 et 2010. Le crossover devrait vite atteindre ce chiffre : un modèle sort des lignes chaque minute ! Le Qashqai est aussi assemblé en Chine et au Japon (500.000 autos de plus).

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire