Le

Passez de la console aux circuits avec Nissan

Nissan Gt Academy

Vous êtes un as du pilotage… mais surtout sur votre console de salon, depuis votre canapé. Avec Nissan, ce talent peut vous emmener aux commandes d’une vraie auto de compétition et vous ouvrir les portes d’un monde que vous pensiez inaccessible.

Pour la sixième année consécutive, la marque japonaise lance avec Sony le concours « Nismo PlayStation GT Academy », qui offre à des joueurs virtuels l’opportunité de devenir de vrais pilotes de course. Depuis sa création, la GT Academy a déjà attiré plus de trois millions de participants.

Et ce concours peut-être un véritable tremplin. Le britannique Jann Mardenborough, vainqueur en 2011, a signé un podium aux 24H du Mans et courra en 2014 dans la série GP3, considérée comme l’antichambre de la Formule 1. Le premier lauréat de la GT Academy, Lucas Ordonez, est engagé cette année dans le championnat japonais de Super GT. Mieux, il sera l’un des pilotes officiels de Nissan au Mans cette année avec l’étonnante ZEOD RC.

Les qualifications en ligne débuteront le 21 avril prochain. Une mise à jour gratuite du jeu GranTurismo 6 sera proposée. Les joueurs les plus performants participeront à une finale dans leur pays. Après ces finales nationales, le concours se poursuivra dans le cadre de la Race Camp sur le circuit de Silverstone. On passera alors du virtuel au réel avec la conduite de voitures de sport Nissan.

Les vainqueurs des différentes compétitions seront alors invités à participer au « Driver Development Programme », une préparation intensive de trois mois, dans le but d’obtenir une licence internationale et un siège pour les 24 Heures du Dubaï en janvier 2015… pour commencer.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire