Le

Nissan, nouveau sponsor de la Ligue des Champions

Nissan Ligue des Champions

Les constructeurs asiatiques aiment le football ! Il y a quelques semaines, on apprenait que Kia s’offrait pour 2014 deux ambassadeurs de luxe, Casillas et Kakà. Cette fois, il est question de Nissan, qui devient le sponsor officiel de la prestigieuse Ligue des Champions.

La marque japonaise vient d’annoncer qu’elle a signé avec l’UEFA un contrat de quatre ans. C’est le plus vaste contrat de sponsoring jamais passé par la firme. Nissan sera un partenaire mondial officiel de la compétition de la saison 2014/2015 à la saison 2017/2018.

C’est une belle vitrine pour Nissan, qui indique que la Ligue des Champions, qui voit s’affronter les plus grands clubs du Vieux Continent, enregistre une audience cumulée de plus de quatre milliards de téléspectateurs par saison. Le japonais a été séduit par le fait que la marque sera mise en avant tout au long du calendrier footballistique européen, soit de septembre à mai.

En tant que partenaire officiel, Nissan disposera « de droits étendus sur les matches, les séances d’entrainement d’avant-match, le contenu, les médias, l’accueil, les événements et la Finale. » Bastien Schupp, vice-président du marketing de Nissan Europe, déclare « La croissance en Europe est importante pour la marque, nous pensons avoir trouvé en l’UEFA le partenaire idéal pour nous aider à réaliser notre objectif de devenir le constructeur automobile asiatique numéro 1 en Europe d’ici 2016 ».

Nissan remplace Ford, sponsor de la LDC depuis plus de vingt ans. L’américain n’aurait pas souhaité renouveler son partenariat. De son côté, l’asiatique n’a pas voulu donner le montant de la transaction. Mais certains experts en la matière, cités par le Figaro notamment, tablent sur un contrat à 55 millions d’euros par an !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire