Le

Le nouveau Renault Espace déjà à l’Elysée

Renault Espace Elysée

La firme au losange vient de dévoiler au Mondial de l’Automobile la cinquième génération de l’Espace. Moins monospace, plus crossover, l’auto marque pour Renault le début de la reconquête du haut de gamme. Et celle de l’Elysée ?

Les différents Présidents de la Cinquième République ont toujours réalisé leurs déplacements officiels à bord de voitures françaises. Les trois grands constructeurs hexagonaux ont été à tour de rôle mis en avant. Charles de Gaulle était en Citroën DS, Georges Pompidou en Citroën SM, Valéry Giscard d’Estaing en Peugeot 604, François Mitterrand en Renault 25 puis Safrane, Jacques Chirac en Peugeot 607 puis Citroën C6, Nicolas Sarkozy en Citroën C6 puis Renault Vel Satis.

Depuis 2012, François Hollande utilise une DS5, le porte-drapeau de la ligne premium de Citroën, devenue cette année marque à part entière. Et c’est aussi le porte-drapeau du haut de gamme français… faute de mieux diront certains. Les grandes routières made in France n’existent plus.

Mais la DS5 pourrait en 2015 se faire voler la vedette par un nouveau venu : l’Espace cinquième du nom, qui vient d’être révélé au Salon de Paris. Avec ses 4,85 mètres de longueur, c’est le plus grand véhicule particulier de la production hexagonale… et devrait être le plus cher, avec notamment une version luxueuse Initiale Paris. Carlos Ghosn a en personne présenté l’auto au Président de la République lors de sa visite du Mondial de l’Automobile.

Et l’Espace s’est déjà aventuré dans la cour de l’Elysée. Le Ministre de l’Economie Emmanuel Macron s’est rendu au Conseil des Ministres la semaine dernière à bord du nouvel Espace. Renault met en avant le côté made in France du véhicule, développé à Guyancourt et fabriqué à Douai. A n’en pas douter, l’auto sera rapidement intégrée à un ou plusieurs parcs ministériels. Mais Renault espère surement viser plus haut et mettre à la retraite la DS5.

Il devrait y avoir dans tous les cas du changement en 2015 puisque la Citroën DS5 va officiellement devenir DS 5, avec un petit restylage qui fera disparaître les chevrons dans la calandre. Citroën aura surement envie de mettre en avant ce changement avec le modèle le plus filmé et photographié de France.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire