Le

Bientôt une nouvelle DS fabriquée en France

DS Divine Concept - 3

DS est en pleine phase de relance. Alors que le premier modèle européen sans chevrons dans la calandre a été présenté il y a une semaine, la marque vient d’officialiser l’arrivée prochaine d’un nouveau véhicule « compact ».

Le soufflé est vite retombé. Après un lancement en fanfare en 2010, DS est en petite forme en Europe. Les DS4 et 5 n’ont pas su trouver leur public et la petite 3 commence à sentir le poids des années. Le label chic de Citroën aurait pu booster ses ventes chez nous avec le SUV 6 WR… mais il est réservé à la Chine !

Devenu en 2014 une marque à part entière dans le groupe PSA, DS est au creux de la vague. Mais il prépare une nouvelle offensive, avec la volonté de proposer d’ici 2018 une gamme de six modèles. Parmi ceux-ci, un nouveau « véhicule du segment premium compact » dont l’existence a été officialisée ce matin.

D’habitude, les marques aiment garder le secret sur leurs projets. Mais DS ne voulait pas rater une bonne occasion de faire une annonce médiatique : l’auto sera fabriquée en France, dans l’usine de Poissy, aux côtés de la DS3.

Pour le moment, DS se veut (sans surprise) évasif sur le modèle, déclarant simplement qu’il rejoindra « un segment du marché en très forte croissance ». Impossible alors de ne pas penser à un SUV urbain, rival des Renault Captur et Fiat 500X. La plate-forme retenue est la nouvelle EMP1. PSA annonce qu’un investissement de 150 millions d’euros sera réalisé à Poissy.

Avec ce modèle inédit, PSA ne devrait pas avoir de mal à tenir sa promesse de fabriquer en France au moins un million d’autos par an d’ici 2016. L’année dernière, le groupe a assemblé dans l’Hexagone 971.000 véhicules.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire