Le

Une nouvelle Ferrari : la 488 GTB

Ferrari 488 GTB - 9

Derrière ce patronyme inédit se cache une grosse évolution de la 458 Italia. Changement le plus important : le moteur, qui adopte un turbo.

> Supercar > V8 3.9 turbo 670 ch > Commercialisation dans le courant de l’année

La comparaison devrait faire bondir les amateurs de la firme au cheval cabré (on est d’humeur taquine) : la 488 GTB nous fait penser à la dernière Opel Corsa ! Comme la citadine allemande, l’auto que l’on a sous les yeux n’est pas 100 % nouvelle : il s’agit d’une importante mise à jour de la précédente génération.

L’italien avait déjà procédé de la sorte pour la California l’année dernière. Cette fois, Ferrari a quand même changé le nom de la voiture car pour lui ce n’est pas qu’un simple restylage. Si la structure de la 458 a été conservée, d’où la silhouette similaire, quasiment tous les panneaux de carrosserie sont inédits.

A l’avant, la 488 GTB adopte une grande bouche, qui occupe toute la largeur de la voiture. La  différence esthétique majeure par rapport à la 458 se trouve au niveau des flancs, avec l’apparition d’une entrée d’air au-dessus des roues arrière. La poupe a également été revue en profondeur mais elle conserve un élément important du design Ferrari : les feux ronds. Le discours est le même dans l’habitacle : de nombreux éléments de la planche de bord ont été redessinés mais les commandes ont conservé la même place.

Preuve que cette auto n’est pas qu’un petit lifting, le moteur est inédit. Le V8 atmosphérique 4.5 de la 458 Italia a été mis à la retraite, remplacé par un V8 3.9 turbo. Sans surprise, la plus petite des Ferrari à bloc central arrière voit sa puissance exploser, passant de 570 à 670 ch ! De quoi reprendre de l’avance sur la Lamborghini Huracan et ses 610 ch. La 488 GTB passe de 0 à 100 km/h en 3 secondes et franchit la barre des 200 km/h en 8,3 secondes ! La vitesse maxi dépasse les 330 km/h.

La 488 GTB ne sera pas une furie incontrôlable. La boîte de vitesses est dotée d’un système de gestion variable de la suralimentaion, qui délivre le couple de manière homogène. Dans la liste des aides électroniques se trouvent le contrôle de traction F1-Trac ou le différentiel E-Diff.

La 488 GTB se montrera pour la première fois au Salon de Genève, début mars.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire