Le

Nouvelle Mazda 2 : lancement début 2015

Mazda 2 2015 - 1

C’est l’une des grandes absentes du Mondial de l’Automobile. Dévoilée au Japon cet été, la nouvelle Mazda 2 ne s’est pas montrée à Paris. La marque japonaise vient d’indiquer qu’elle préfére privilégier les petits salons avant la commercialisation début 2015.

Il y avait quand même du neuf sur le stand Mazda à Paris avec la quatrième génération du roadster MX-5. Mais il est curieux de voir que la nouvelle 2 a carrément snobé le Salon automobile le plus visité au monde. C’est d’autant plus étonnant que celui-ci se déroule dans un pays qui raffole des citadines.

Le constructeur japonais indique qu’il préfère montrer sa citadine dans de plus petits événements. Sa première sortie officielle sur le Vieux Continent se fera ainsi lors du Festival International du Film de Rome, du 16 au 25 octobre. L’auto sera ensuite exposée dans les salons de Zurich (5-9 novembre) et Vienne (14-18 novembre). Elle arrivera dans les concessions début 2015.

Mazda profite de cette annonce de calendrier pour dévoiler la gamme de motorisations de l’auto. La nouvelle 2 sera proposée avec un bloc essence 1.5 Skyactiv-G décliné en 75, 90 et 115 ch. Elle inaugurera un tout nouveau diesel 1.5 Skyactiv-D de 105 ch, développant un couple de 220 Nm et annonçant une consommation en cycle mixte de seulement 3,4 l/100 km.

Les blocs de plus de 100 ch seront associés à une boîte manuelle à 6 rapports (sinon c’est 5). Seul le 1.5 essence 90 ch sera disponible avec une boîte auto, à 6 vitesses. L’auto fait attention à son poids et démarre sous la tonne. Mazda indique que la nouvelle 2 pourra être équipée d’une surveillance des angles morts et d’un affichage tête-haute.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire