Le

Nouvelle Mazda 2 : d’abord un moteur

Mazda Skyactiv-D 1.5

Dans quelques mois, voire semaines, Mazda dévoilera la nouvelle génération de la citadine 2. Celle-ci inaugurera en série un nouveau moteur diesel peu gourmand, nommé Skyactiv-D 1.5, dont les premières caractéristiques viennent d’être dévoilées.

Le gazole n’a pas dit son dernier mot ! A la rentrée, une nouvelle norme anti-pollution entrera en vigueur dans l’Union Européenne. Elle sera très sévère avec les moteurs diesel. Les contraintes en matière de rejets d’oxyde d’azote seront particulièrement fortes.

La mise en conformité des blocs concernés aura un coût non négligeable, avec l’installation d’un onéreux système de post-traitement des gaz d’échappement. Les prix de vente risquent donc d’augmenter. Mais Mazda est fier d’annoncer que ce n’est pas un souci pour lui. Le japonais a en effet mis au point un inédit quatre cylindres 1.5 très propre, qui n’a pas besoin d’un tel dispositif, grâce à plusieurs innovations technologiques : résistance mécanique amoindrie, plage de mélange pauvre homogène étendue…

Ce bloc est dérivé du 2.2 Skyactiv-D, qui équipe les modèles « 3 », « 6 » et CX-5. Il a été développé dans le but d’offrir une combustion parfaite malgré un très faible taux de compression. Il pourra être associé à des boîtes manuelle et automatique à 6 rapports. Il sera doté d’un système de coupure du moteur à l’arrêt et d’une récupération de l’énergie libérée au freinage.

Plus concrètement, ce moteur annoncera une puissance de 105 ch à 4000 tr/min (un régime plutôt élevé pour un diesel de ce type) et un couple maxi de 250 Nm, disponible dès 1.500 tr/min. En revanche, aucune indication n’a été donnée sur la consommation ou les émissions de C02.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire