Le

La nouvelle Mercedes Classe C fait le break

Mercedes Classe C break 2014 - 2

 On ne peut pas faire plus logique : après la nouvelle Classe C berline, arrivée dans les concessions il y a quelques semaines, voici la version break, qui mise davantage sur son style élégant que sur son volume de chargement.

Voilà un break qui rendra quelques services mais qui n’a pas vocation à faire des déménagements ! Long de 4,70 mètres, soit 10 cm de plus que l’ancien modèle, il annonce un volume de coffre de seulement 490 litres. En comparaison, la nouvelle 308 SW, qui mesure 4,58 mètres, propose jusqu’à 610 litres de capacité !

Les centimètres en plus profitent surtout aux passagers arrière, qui bénéficient de 45 mm supplémentaires au niveau des jambes. A cela une raison : l’empattement est le grand gagnant puisqu’il est allongé de 8 cm. La modularité est un peu plus soignée, avec une banquette qui se replie selon le schéma 40/20/40. Les dossiers se déverrouillent électriquement et se replient automatiquement. En option, on peut avoir un hayon qui s’ouvre d’un mouvement de pied sous le pare-chocs. Pratique quand on arrive vers son véhicule les bras chargés.

La C break mettra davantage son design en avant. Le look est sage, la silhouette bien équilibrée. On retrouve l’incontournable troisième vitre latérale qui forme une pointe retombant légèrement. Les optiques débordent sur le coffre. A l’avant et à l’intérieur, pas de changement. Si la liste des options reste longue comme un jour sans pain (citons pêle-mêle en supplément l’aide au créneau, la lecture des panneaux de signalisation routière, l’accès à Internet), Mercedes fait quelques efforts en proposant de série dès le premier niveau de finition des équipements de sécurité bien utiles : la détection de fatigue et le système anti-collision avec freinage automatique.

Dès son lancement, le nouveau break Classe C sera proposé avec une large gamme de motorisations. Pour l’essence, les puissances vont de 156 à 333 ch et pour le diesel, elle s’échelonnent de 115 à 204 ch. Tous les blocs sont dotés du Stop and Start. Mercedes promet de gros progrès en matière de consommations par rapport à l’ancien modèle, avec jusqu’à 20 % de baisse.

L’auto sera lancée en septembre 2014.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire