Le

Skoda Fabia : un aperçu de l’intérieur

Nouvelle Skoda Fabia 2014 habitacle

Avec la nouvelle Fabia, Skoda est du genre à faire durer le plaisir ! La semaine dernière, la marque tchèque n’avait dévoilé que l’extérieur du véhicule. Aujourd’hui, on découvre l’intérieur.. en partie.

Le tableau de bord est à l’image de l’extérieur : sobre ! On constate tout de même que Skoda propose enfin une architecture moins conventionnelle. La firme de l’Est délaisse la console centrale verticale, très Volkswagen. On aime le fait que l’ambiance soit plus colorée, avec un large bandeau de décoration dont la teinte est reprise sur le volant. Reste à savoir si ce sera la même que la carrosserie où si on pourra la choisir à notre guise.

La marque avait déjà annoncé que l’habitabilité serait en progrès. Aujourd’hui, elle chiffre les gains… qui sont plutôt limités. La longueur intérieure progresse de 8 mm ! Bon, c’est déjà pas mal pour une auto plus courte d’autant. C’est un peu mieux pour les coudes des passagers avant avec 2 cm en plus. La Fabia confirme le fait que son coffre sera le plus grand de la catégorie, avec un volume de 330 litres. La capacité maximale, une fois la banquette rabattue, est de 1.150 litres.

Chez Skoda, on aime faciliter le quotidien avec des petites astuces. On retrouve par exemple le grattoir antigel dans la trappe à carburant ou le logement spécial gilet de sécurité dans la portière du conducteur. Dans le coffre, la tablette peut se glisser à la verticale derrière la banquette. La nouvelle Fabia propose aussi des astuces technologiques, comme le système MirrorLink, qui permet d’afficher les applications de son téléphone sur l’écran tactile de la voiture. Petit gadget en plus : le SmartGate, qui permet le transfert de quelques données sur son mobile, comme la consommation ou la vitesse moyenne.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire