Le

Nouvelle Skoda Superb : bienvenue à bord

Skoda Superb Teaser habitacle

La troisième génération de la Superb sera dévoilée dans 15 jours. Après l’avant-goût de l’extérieur avec des dessins fin décembre, voici un aperçu de l’habitacle. Mais avec une photo officielle !

Après avoir renouvelé sa citadine, la Fabia, Skoda va revoir de fond en comble son plus grand modèle. La Superb 3ème du nom prendra son premier bain de foule au Salon de Genève, dans tout juste un mois. Mais la firme tchèque dévoilera en avant-première l’auto mi-février.

Fidèle à ses habitudes, Skoda multiplie les teasers. A la suite du croquis, voici la première photo de la planche de bord. Une fois de plus, le tchèque mise sur le classicisme. Mais la sobriété esthétique fait partie de son ADN !

On remarque tout de même le changement de génération. La Superb délaisse la classique console centrale verticale pour un ensemble plus travaillé, avec des commandes sur différents niveaux (comme dans la nouvelle Fabia). La base, où l’on trouve les boutons de la climatisation, est reliée au tunnel central. Groupe Volkswagen oblige, la qualité de fabrication sera soignée.

Skoda indique que l’habitabilité, qui fait déjà référence sur le marché, sera encore en progrès ! Les taxis, qui apprécient ce modèle, devraient être ravis. Comme ses sœurs, la nouvelle Superb soignera les aspects pratiques, en multipliant les astuces pour faciliter le quotidien (avec par exemple le fameux grattoir à givre dans la trappe à carburant). La troisième génération mettra aussi à jour sa dotation technologique, actuellement à la traîne.

La Superb troisième du nom débutera sa carrière en carrosserie berline. Le break sera présenté un peu plus tard.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire