Le

Voici les nouvelles Smart Fortwo et Forfour

Nouvelles Smart Fortwo et Forfour 2014 - 6

On efface (presque) tout et on recommence ! Smart, qui n’a jamais été rentable, débute un nouveau chapitre de sa courte histoire avec la troisième génération de la Fortwo et le retour de la quatre portes Forfour.

Quand on est un petit constructeur, les nouveautés se font rares. Généralement, pour occuper au mieux l’espace médiatique, on écarte leur présentation. Mais chez Smart, on a décidé de faire coup double en révélant en même temps la Fortwo 3 et la Forfour 2. L’allemand souhaite marquer les esprits et montrer que pour lui le changement c’est maintenant.

Il y a deux modèles… mais ils sont très proches. Smart ne s’en cache pas vraiment, la Forfour est cette fois une « simple » déclinaison quatre places de la Fortwo. Elle mesure 3,49 mètres de longueur quand la petite reste à 2,69 mètres. Les sœurs partagent donc de nombreux éléments de carrosserie.

La silhouette de la Fortwo change légèrement avec un capot relevé. Selon Smart, cela donne à l’auto un air plus adulte. Les optiques adoptent une forme de losange, les feux sont quasiment carrés. On retrouve la cellule centrale tridion, peinte d’une couleur différente de celle des panneaux de carrosserie. Les Smart mettent encore plus l’accent sur la personnalisation avec une quarantaine de combinaisons possibles.

Pour concevoir ces nouvelles Smart (et donc faire baisser la facture), Daimler s’est associé à Renault. Les Fortwo et Forfour sont des cousines de la Twingo ! Cela ne se voit pas trop dehors mais un peu plus à l’intérieur. Quelques éléments sont en effet repris à la marque au losange, comme le levier de vitesses ou les poignées de portes. La planche de bord des Smart (la même sur les deux autos) a tout de même sa propre personnalité, avec par exemple des aérateurs centraux haut perchés ou une console centrale qui flotte au dessus d’un insert décoratif concave.

Logiquement, c’est au niveau de la technique que les Smart et la Twingo partagent le plus de choses. La plate-forme est identique tout comme la gamme de motorisations. Les blocs sont implantés à l’arrière. Lors du lancement, en novembre, on aura le choix entre deux trois cylindres : un atmosphérique de 71 ch et un turbo de 90 ch. Un modèle d’entrée de gamme 60 ch sera proposé par la suite.

Les Fortwo et Forfour sont petites mais s’équipent comme des grandes, avec par exemple un radar anti-collision et une alerte de franchissement de ligne blanche. De série, on trouve aussi un système de stabilisation en cas de vent latéral, qui freine une ou plusieurs roues quand la voiture commence à se déporter.

La Fortwo sera made in France, assemblée en Lorraine, tandis que la Forfour sera construite en Slovénie avec la Twingo.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire