Le

Nürburgring : une bataille loin d’être terminée !

Seat Leon Cupra 2014 - 4

Voilà un bel affrontement entre deux constructeurs. Après s’être fait piquer le record du Nürburgring dans la catégorie « tractions » par Seat, Renault a réagi en mettant au point une inédite Mégane RS Trophy-R qui vient tout juste de réaliser un nouveau temps de référence. Mais l’espagnol n’aimerait pas en rester là !

Longtemps, la Mégane III RS est restée la deux roues avant motrices la plus rapide sur le célèbre circuit allemand. Elle a établi son record en juin 2011, avec un temps de 8’07 »97. Mais en mars dernier, Seat a joué les trouble-fête en envoyant sur le Nurb’ sa nouvelle Leon Cupra 280 ch, qui a bouclé un tour en 7’58 »44.

Renault n’est pas resté les bras croisés et a mis au point une inédite Mégane RS, la 275 Trophy-R, plus puissante et surtout bien plus légère que le modèle « classique » (104 kg de moins). Résultat : un nouveau record, avec 7’54 »36. Evidemment, les regards et les micros se sont tournés vers Seat !

Sven Schawe, qui s’occupe du développement du châssis de la Leon Cupra, a ainsi indiqué au magazine anglais AutoExpress que Seat pouvait très bien développer une version similaire, autrement dit allégée, pour battre de nouveau le record. Autant le dire tout de suite, si Seat se décide, c’est déjà gagné. La Mégane n’a que quatre secondes d’avance et semble avoir été poussée dans ses derniers retranchements pour réaliser sa performance. Une Leon light grappillerait facilement les secondes nécessaires pour reprendre la couronne.

Attention toutefois, un nouvel acteur va entrer dans le jeu. Il s’agit de Honda avec la future Civic Type-R. Le japonais avait annoncé lors de la présentation d’un prototype qu’il souhaitait battre le record sur le Nürburgring !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire