Le

Nürburgring : la BMW M5 Taxi goûte le rail

BMW M5

Nouvel incident sur le Nürburgring. Après le prototype Honda réduit en cendres, voici une BMW M5 qui part à la faute et termine dans le décor.

Si vous êtes un fidèle lecteur du Blog Autoreflex, et de manière plus générale un vrai passionné d’automobiles, vous connaissez forcément le Nürburgring. Surnommé l’enfer vert, il est situé en Allemagne à l’Ouest de Francfort. Ce circuit est un peu une référence pour les constructeurs, qui l’utilisent pour mettre au point de nouveaux modèles… et battre des records. Cette année, il a par exemple été beaucoup question de chronos chez les tractions, avec un joli duel entre la Seat Leon Cupra et la Renault Mégane RS.

Mais le Nürburgring est ouvert à tous. Pendant des créneaux horaires déterminés, vous pouvez faire un ou plusieurs tours avec votre propre auto. Il est aussi possible de louer une sportive (de la Suzuki Swift Sport à la Porsche 997 Carrera S). De son côté, BMW propose ce qu’il appelle le « Ring Taxi ». Vous pouvez effectuer des tours du Nürburgring dans une M5, un véhicule doté d’un V8 de 560 ch, qui passe de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes.

Et le Ring Taxi s’est fait remarquer ce week-end. A la sortie d’une courbe, la M5 a glissé de l’arrière et est partie dans le décor. L’auto est venue taper dans le rail de sécurité, qui a repoussé violemment la berline sur la piste dans un nuage de poussière. Par chance, les conducteurs qui suivaient de près la BMW ont bien réagi pour éviter le sur-accident.

Le circuit étant très populaire, nombreux sont ceux qui viennent voir tourner les autos. La scène a donc été filmée en intégralité ! Ce qui se passe au Nürburgring… ne reste pas au Nürburgring !

Vidéo : Youtube

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire