Le

Nürburgring : record pour la Renault Mégane RS !

Renault Mégane RS 275 Trophy-R Record

 

Pour la troisième fois de son histoire, la Mégane bat un record sur le Nürburgring. Après la R26.R en 2008 et la RS Trophy en 2011, c’est avec la 275 Trophy-R que Renault a pu de nouveau inscrire son nom tout en haut du classement des modèles deux roues avant motrices.

Dans la catégorie « supercars », la bataille sur le Nürburgring est plutôt calme en ce moment. Pourtant, les nouveautés ne manquent pas (Ferrari LaFerrari, McLaren P1) mais les constructeurs ne semblent pas décidés à tenter des chronos… surement pour ne pas voir un autre faire mieux le lendemain.

En revanche, la guerre fait rage chez les tractions ! En mars dernier, Seat établissait un nouveau record dans cette catégorie avec sa Leon Cupra 280 ch, qui avait bouclé un tour en 7’58 »44. Elle dépossédait alors la Renault Mégane RS de son titre ! La voiture du losange était la reine depuis 2011 avec un temps de 8’07 »97.

Evidemment, chez Renault, pas question de rester les bras croisés. Le constructeur français a donc mis au point une nouvelle arme : la 275 Trophy-R, qui devrait être la plus extrême des Mégane 3 RS. L’objectif était de passer sous la barre des huit minutes, comme la Seat, mais surtout faire mieux que l’espagnole.

Et c’est aujourd’hui chose faite ! La Mégane a réalisé une nouvelle prouesse en passant sous la barre des 7’55 ». Pour être précis, l’auto a fait 7’54 »36 ! C’est quatre secondes de mieux de l’ibérique et surtout 13 secondes de moins que l’ancien record de la Mégane. Il faut dire que le modèle a été revu en profondeur, avec des éléments dignes de la compétition : pneus Michelin Pilot Sport Cup 2, ligne d’échappement Akrapovic, amortisseurs Öhlins.

Et Renault est parti à la chasse aux kilos en trop. Au total, 101 kg ont été gagnés ! Les ingénieurs n’ont pas eu de pitié pour le confort : la climatisation et la radio ont été supprimés, tout comme la banquette arrière ou de nombreux isolants !

Et cette compacte enragée sera disponible dans le commerce en série très limitée : 250 exemplaires. Pour cette raison, on va bientôt vous la présenter en détail dans un autre article.

 

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire