Le

Opel Adam Rocks : l’addition

Opel Adam Rocks - 6

Quand ils ont découvert l’Adam, beaucoup de gens ont trouvé qu’Opel s’était un peu trop inspiré de la Fiat 500. Il est vrai que les ingrédients de base sont identiques : trois portes, taille réduite, petit côté chic, nombreuses possibilités de personnalisation… Mais la marque allemande prend ses distances en lançant aujourd’hui une variante sans équivalent chez l’italien : une version « crossover cabriolet » !

La Rocks a fait ses débuts en public lors du Salon de Genève 2014. Elle arrivera dans les concessions Opel à la rentrée. Mais si vous êtes sous le charme, vous pouvez déjà passer commande. Le constructeur germanique vient de dévoiler la gamme et les tarifs de l’auto.

La Rocks sera disponible avec deux motorisations essence. On aura donc le choix entre un 1.4 Twinport de 87 ch et le nouveau trois cylindres 1.0 Ecotec Turbo de 115 ch. Le Stop and Start est monté de série sur les deux blocs, qui se trouvent dans la zone neutre du bonus/malus écologique.

Opel a fait simple côté gamme avec une seule finition. Voulue haut de gamme, la Rocks a un équipement plutôt complet, avec de série les jantes 17 pouces, l’affichage de la pression des pneus, le régulateur/limiteur de vitesse, la climatisation ou encore le système multimédia IntelliLink, avec écran tactile 7 pouces, Bluetooth, prise USB et commandes vocales.

Vous risquez en revanche de perdre beaucoup de temps au moment de choisir les couleurs et éléments de décoration ! Comme ses sœurs, l’Adam Rocks joue à fond la carte de la personnalisation. A l’extérieur, il faut déjà choisir entre 17 teintes de carrosserie, six couleurs pour les montants de toit et deux types de capote. A l’intérieur, il y a 14 selleries différentes, une foule d’habillage de planche de bord…

L’auto coûte 17.450 euros avec le 1.4 Twinport et 19.650 euros avec le 1.0 Ecotec.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire