Le

Opel Adam S : le prix

Opel Adam S - 1

Dévoilée début octobre au Salon de Paris, la version sportive de l’Adam, la S, est disponible à la commande. L’auto arrivera dans les concessions françaises à la fin du premier trimestre 2015.

Après la déclinaison crossover/cabriolet Rocks, voici la variante sportive de la petite puce chic d’Opel. Sous le capot : un bloc 1.4 Turbo de 150 ch, qui délivre un couple de 220 Nm. Il est associé à une boîte manuelle à 6 vitesses, qui offre selon la marque au blitz « des rapports de démultiplication sportifs pour profiter à tous les régimes du caractère du moteur sans aucun trou ». La vitesse maxi est de 210 km/h et il faut 8,5 secondes pour franchir la barre des 100 km/h.

Les ingénieurs ont revu le système de freinage « avec une pédale particulièrement facile à doser ». Si on choisit l’option jantes 18 pouces, les étriers sont peints en rouge. Parmi les changements esthétiques, on remarque entre autres la lame sous le bouclier avant, les élargisseurs de bas de caisse, le becquet en haut du coffre ou encore une sortie d’échappement chromée.

Comme les autres Adam, la S nous en fera voir de toutes les couleurs puisqu’elle sera proposée avec dix teintes de carrosserie que l’on pourra décliner avec quatre combinaisons de toit dont l’inédit rouge vif « Red’n Roll ». A bord, on pourra s’offrir des sièges Recaro (1.300 €). L’auto sera facturée à partir de 18.900 €, un tarif corsé de prime abord mais pas si éloigné de la version haut de gamme Slam avec le nouveau trois cylindres 1.0 115 ch, qui coûte 18.100 €. Bonne surprise : la consommation en cycle mixte annoncée par Opel est de 5,9 l/100 km. Au Salon de Paris, elle était de 6,4 litres !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire