Le

Opel Adam S – Salon Genève 2014

Opel Adam S - 8

On dit souvent qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. La petite Adam aimerait bien pourtant. Pour cela, elle multiplie les dérivés. Après la version « crossover découvrable » Rocks, voici la petite sportive, sobrement nommée S.

On se doutait qu’Opel allait proposer une déclinaison turbulente de sa petite puce, pour venir se frotter à la Fiat 500 Abarth. Mais on pensait que ce serait une OPC. Raté. On se retrouve devant un modèle nommé simplement « S », une appellation inédite chez la marque au blitz. Le constructeur allemand a surement mis de côté OPC pour une autre déclinaison encore plus puissante !

L’Adam S propose déjà une fiche technique intéressante. Elle est équipé d’un inédit 1.4 essence turbo qui développe 150 ch et un couple de 220 Nm. C’est 50 % de chevaux en plus et 70 % de couple supplémentaire que la version atmosphérique qui sert de base à ce bloc. La boîte de vitesses est une manuelle à 6 rapports. Opel annonce une vitesse maxi de 220 km/h. Pas mal pour une auto de cette taille !

La S dispose d’un châssis spécifique, pour une précision de réaction en rapport avec les performances. Le système de freinage a aussi été modifié, avec un système nommé Red S issu des modèles OPC. Les étriers sont peints en rouge. Les jantes de 18 pouces sont chaussées de pneus 225/35 R18.

Pour l’instant, nous sommes en présence d’une sorte de pré-série. La version définitive sera identique, on peut donc difficilement employer le mot concept. Ce premier exemplaire a une carrosserie laquée rouge associée à un pavillon gris anthracite. Le jonc de la calandre et les coques de rétroviseurs ont une finition carbone. La S adopte un becquet arrière, de nouveaux bas de caisse et une sortie d’échappement chromée. Dans l’habitacle, on trouve à l’avant des sièges Recaro. Le cuir les habille, tout comme il recouvre le volant, le levier de vitesse ou le frein à mains. Le rouge est présent à différents endroits.

Opel ne donne pas de date de sortie précise. L’auto devrait surement arriver dans les concessions de la marque d’ici la fin de l’année.

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire