Le

Opel Astra OPC Extreme – Salon Genève 2014

Opel Astra OPC Extreme

La compacte Opel hausse le ton ! Elle viendra à Genève en tenue « supersport ». Et attention, cette OPC Extreme ne fera pas seulement la belle dans un Salon. La marque au blitz annonce qu’elle va servir de base à une petite série de véhicules de production.

Dans le monde automobile, on entend souvent parler de crise, de chasse au C02 de radars… Et pourtant, les sportives n’ont jamais eu autant la cote. Voilà qui est rassurant ! Le plaisir sur quatre roues n’est de plus pas réservé à une élite : on trouve des autos épicées de toutes les tailles.

La bataille fait d’ailleurs rage chez les compactes et elle n’est pas prête de s’arrêter. Honda travaille sur le retour de la Civic Type-R, Ford prépare en secret une nouvelle Focus RS et Peugeot met actuellement au point des 308 musclées (GTI et R). Opel n’est pas en reste. La marque au blitz avait lancé l’année dernière une nouvelle Astra OPC, dotée d’un bloc 2.0 de 280 ch… et compte bien aller plus loin.

La firme allemande dévoilera à Genève l’Astra OPC Extreme. Comme son nom l’indique, c’est un peu la version ultime de la compacte, une véritable voiture de course qui passe du circuit à la route. Pour commencer, c’est un concept mais Opel est clair : un petit série devrait être commercialisée.

Sans donner encore de chiffres précis, la marque annonce la couleur : l’Extreme sera l’Astra homologuée sur route la plus rapide jamais produite. Cette version très spéciale dérive directement de la version compétition Astra OPC Cup, qui est par exemple engagée dans les épreuves du Nürburgring Endurance Championship. On retrouve ainsi une cage de sécurité intégrée ou des sièges de compétition avec des harnais à six points.

Pour réduire son poids, l’auto fait appel au carbone. On devrait le retrouver au niveau du toit et des appendices aérodynamiques. Sur la première image, on devine un look bestial, avec notamment un immense aileron au-dessus de la lunette arrière, quatre sorties d’échappement dans un diffuseur et des grandes roues noires chaussées de pneus Hankook.

Voilà qui met l’eau à la bouche !

Florent Ferrière

Amateur de médias et d'automobiles, je n'ai rien trouvé de plus logique que de croiser les deux pour en faire un métier passionnant. Diffuser l'information a toujours été un plaisir (voire une obsession !), d'autant que tout comme moi, l'actualité auto ne s'arrête jamais. Partagé entre les Landes, terre d'adoption, et le Rhône, terre de cœur, amoureux de la Provence, je n'ai pas peur de prendre souvent le volant pour changer d'air !

Laisser un commentaire